Articles - Jazz à Juan 2014 - Booker T. Jones - Imelda May - Joss Stone


Jazz à Juan 2014

Jazz à Juan 2014


Booker T. Jones

En avril 2013, à la Maison blanche, lorsque Barack Obama a rendu hommage au rôle qu’avait joué la « soul » de Memphis dans l’avancée des droits civiques aux Etats-Unis, ce n’est pas le traditionnel hymne présidentiel que les spectateurs ont pu entendre, mais « Green Onions », célèbre instrumental de Booker T. Bel hommage à Booker T. and the MG's, groupe et orchestre studio du mythique label Stax, qui fut en effet un véritable melting-pot culturel, mêlant musiciens afro-américains élevés au sonorités R&B ou gospel et musiciens blancs issus des classes défavorisées, amateurs de rockabilly et de country.

Premier artisan du « Memphis sound », Booker T. a fait les beaux jours des deux labels phares que sont Stax et Atlantic Records, accompagné, sur disque comme sur scène, au piano comme à l’orgue Hammond, des chanteurs tels que Sam & Dave, Wilson Pickett, Eddie Floyd, Albert King, Otis Redding, The Roots. Mais, l’homme est également producteur, compositeur et arrangeur pour Willie Nelson, John Lee Hooker, Bob Dylan, Steven Stills, Kris Kristofferson, Rita Coolidge. Bref, le genre d’artistes à vous faire crier à pleins poumons : « I feel good ! », tant il a offert à la soul quelques-unes de ses plus grandes heures de gloire. Un groove toujours aussi conquérant, qui lui a valu un « Lifetime Achievement Award » pour l’ensemble de sa carrière et l’entrée au « Rock and Roll Hall of Fame ».

 

Imelda May

Rouge à lèvres rouge turbulent, aigrette « glamour » bicolore et look furieusement 50's à la Esther Williams... L'Irlandaise Imelda May est assurément l'une des chanteuses les plus excitantes du moment. Son monde à elle, c’est rockabilly, pop rétro, blues, jazz mais aussi post punk. Entendons-nous bien : rétro, certes, mais d’aujourd’hui ! Au-delà des compétences musicales exceptionnelles qui lui ont gagnées les honneurs du public, Imelda May, c’est un style en tout point étonnant, un look inimitable entre cool attitude et extravagance des années 50 qui l’ont propulsée sur le devant de la scène.

A 14 ans, la jeune Dublinoise tourne une pub pour les poissons panés. A 16 ans, elle donne ses premiers concerts dans les clubs de la capitale irlandaise, quand elle n’en est pas exclue, vu qu’elle n’a pas l'âge légal pour y entrer ! En 2007, son album « Love Tattoo », enregistré et produit par son propre label, se voit couronné triple disque de platine en Irlande. Il sera disque d’or en France. La voilà (déjà !) « on the road again », avec des cadors comme U2, Eric Clapton, Jeff Beck, Van Morrison, « The Scissor Sisters », Lionel Richie, Wanda Jackson ou encore Jamie Cullum. On l’a aussi vue en duo avec Thomas Dutronc dans le clip de sa chanson « Clint (silence on tourne) ». Elle nous arrive à Juan avec les nouveaux titres de son dernier bébé très attendu : « Tribal ». Star en vue !

 

Joss Stone

Au sein de la scène néo-soul, Joss Stone est déjà une star mondiale. Depuis ses débuts précoces, la jeune Anglaise a su se faire aimer du public et se faire respecter par les plus grands, notamment Melissa Etheridge, Elton John ou encore Santana. La chevelure est flamboyante, Joss est sympathique, accessible, en plus d’être jeune, belle, avenante, drôle et… talentueuse. James Brown ne s’y est pas trompé, qui lui prédisait, peu avant sa disparition : « Joss, je suis fier de ce que tu fais, ne change pas ». Entre les mauvais conseilleurs et James, elle a choisi de l’écouter et d’annoncer la couleur : « Je suis auteur, compositeur, interprète et je suis une femme qui respecte toutes les tailles, toutes les formes, toutes les couleurs et toutes les espèces. Je suis Joss Stone et je suis végétarienne ».

Décor planté. Reste la musique. Miss Stone, avec ses mots, ses mélodies et les arrangements qui vont avec, prouve que la soul n’est définitivement pas morte. Une voix exceptionnelle, des chœurs à frissonner de plaisir et une orchestration traditionnelle où s’immiscent  des musiques plus actuelles, tel le rap de Common ou de Lauryn Hill. Hip-hop, Motown, reggae… Elle prend tout ce qu’elle aime et fait du neuf qui lui ressemble et qui rassemble. Et elle aime la scène, comme le public de Juan a pu le vivre en 2009. Le disque et les hits, c’est une chose, mais pas forcément la plus importante: « Tant que vous venez à mon concert, et que vous prenez du bon temps à l’écouter, c'est cool. »

RSS
Jazz à Juan 2014 - Booker T. Jones - Imelda May - Joss Stone
Jazz à Juan 2014 - Booker T. Jones - Imelda May - Joss Stone
Jazz à Juan 2014 - Booker T. Jones - Imelda May - Joss Stone
Jazz à Juan 2014 - Booker T. Jones - Imelda May - Joss Stone
Jazz à Juan 2014 - Booker T. Jones - Imelda May - Joss Stone
Jazz à Juan 2014 - Booker T. Jones - Imelda May - Joss Stone
Jazz à Juan 2014 - Booker T. Jones - Imelda May - Joss Stone
Jazz à Juan 2014 - Booker T. Jones - Imelda May - Joss Stone
Jazz à Juan 2014 - Booker T. Jones - Imelda May - Joss Stone
Jazz à Juan 2014 - Booker T. Jones - Imelda May - Joss Stone
Jazz à Juan 2014 - Booker T. Jones - Imelda May - Joss Stone
Jazz à Juan 2014 - Booker T. Jones - Imelda May - Joss Stone
Jazz à Juan 2014 - Booker T. Jones - Imelda May - Joss Stone
Jazz à Juan 2014 - Booker T. Jones - Imelda May - Joss Stone
Jazz à Juan 2014 - Booker T. Jones - Imelda May - Joss Stone
Jazz à Juan 2014 - Booker T. Jones - Imelda May - Joss Stone
Jazz à Juan 2014 - Booker T. Jones - Imelda May - Joss Stone
Jazz à Juan 2014 - Booker T. Jones - Imelda May - Joss Stone
Jazz à Juan 2014 - Booker T. Jones - Imelda May - Joss Stone
Jazz à Juan 2014 - Booker T. Jones - Imelda May - Joss Stone
Jazz à Juan 2014 - Booker T. Jones - Imelda May - Joss Stone
Jazz à Juan 2014 - Booker T. Jones - Imelda May - Joss Stone
Jazz à Juan 2014 - Booker T. Jones - Imelda May - Joss Stone
Jazz à Juan 2014 - Booker T. Jones - Imelda May - Joss Stone
Jazz à Juan 2014 - Booker T. Jones - Imelda May - Joss Stone
Jazz à Juan 2014 - Booker T. Jones - Imelda May - Joss Stone
Jazz à Juan 2014 - Booker T. Jones - Imelda May - Joss Stone
Jazz à Juan 2014 - Booker T. Jones - Imelda May - Joss Stone
Jazz à Juan 2014 - Booker T. Jones - Imelda May - Joss Stone
Jazz à Juan 2014 - Booker T. Jones - Imelda May - Joss Stone
Jazz à Juan 2014 - Booker T. Jones - Imelda May - Joss Stone
Jazz à Juan 2014 - Booker T. Jones - Imelda May - Joss Stone
Jazz à Juan 2014 - Booker T. Jones - Imelda May - Joss Stone
Jazz à Juan 2014 - Booker T. Jones - Imelda May - Joss Stone
Jazz à Juan 2014 - Booker T. Jones - Imelda May - Joss Stone
Jazz à Juan 2014 - Booker T. Jones - Imelda May - Joss Stone
Jazz à Juan 2014 - Booker T. Jones - Imelda May - Joss Stone
Jazz à Juan 2014 - Booker T. Jones - Imelda May - Joss Stone
Jazz à Juan 2014 - Booker T. Jones - Imelda May - Joss Stone
Jazz à Juan 2014 - Booker T. Jones - Imelda May - Joss Stone
Jazz à Juan 2014 - Booker T. Jones - Imelda May - Joss Stone
Jazz à Juan 2014 - Booker T. Jones - Imelda May - Joss Stone
Jazz à Juan 2014 - Booker T. Jones - Imelda May - Joss Stone
Jazz à Juan 2014 - Booker T. Jones - Imelda May - Joss Stone
Jazz à Juan 2014 - Booker T. Jones - Imelda May - Joss Stone
Jazz à Juan 2014 - Booker T. Jones - Imelda May - Joss Stone
Jazz à Juan 2014 - Booker T. Jones - Imelda May - Joss Stone
Jazz à Juan 2014 - Booker T. Jones - Imelda May - Joss Stone
Jazz à Juan 2014 - Booker T. Jones - Imelda May - Joss Stone
Jazz à Juan 2014 - Booker T. Jones - Imelda May - Joss Stone
 
 
Powered by Phoca Gallery
wordpress themesjoomla themes
2017  French Riviera Tendances   globbers joomla template
2017  French Riviera Tendances
Hébergé par Webstore /// Maintenance : Ayreon-Seven Communication