Articles - 58e "Jazz à Juan" Eli Degibri Quartet - Nils Indjein Quartet - André Manoukian 4tet - Pinède Gould - le 14 juillet 2018

58e "Jazz à Juan" - Pinède Gould - le 12 juillet 2018
Festival International de Jazz

Jazz à Juan 2018

« JAZZ A JUAN »
Depuis 1960 et la création de « Jazz à Juan », le jazz a changé, le jazz a muté, il est partout, « all over the world », s’invite, se transfuse et infuse dans tous les genres, redessine lignes et contours, et doit être compris comme la vaste trajectoire musicale
qui a conduit une culture afro-américaine au seuil des questions musicales les plus contemporaines et universelles, attentif à ne pas se dissoudre dans la prolixité de ce qu’il convient d’appeler la « World Music », pas plus d’ailleurs qu‘il ne doit sescléroser, se lapidifier  en discipline académique, vouée à l’entretien du patrimoine.

Aussi « Jazz à Juan » est-il resté, par-delà les décennies, un festival ouvert, évolutionniste, c'est-à-dire optimiste, intuitionniste, anticonformiste, avant-gardiste, universaliste, synergiste, culturaliste, environnementaliste, humaniste, intimiste, moderniste,
mutationniste, mutualiste, progressiste, rétro-futuriste...
A l’heure où il fête sa 58e édition, « Jazz à Juan » garde, plus que jamais, l’instinct viscéral de sa propre légende. Cette année encore, alors que le jazz et les musiques cousines cristallisent comme rarement, il se veut plus que jamais facteur d’ouverture
artistique, en accueillant bon nombre de ceux qui en sont, en font et en feront la légende, venus s’offrir au public, sur un plateau, dans toute leur brillante actualité.

 *******************************

Nils Indjein Quartet
Un sourire, et une bonne dose de groove ! Issu d’une famille de musiciens, ce jeune auteur-compositeur originaire du Vieux-Nice a grandi en écoutant Prince, Stevie Wonder, George Duke ou Herbie Hancock. C’est de cette culture funk/jazz que lui vient son magnifique sens du rythme au piano et au chant. Nils Indjein n’avait que 13 ans la première fois qu’il a assisté à un concert au festival de Jazz à Juan. C’était Maceo Parker
en 2002. Aujourd’hui, après 10 ans d’étude de piano jazz au conservatoire de Nice, il prépare la sortie de son premier album « Méfi », qui a notamment bénéficié de la participation de Bruno Speight, le guitariste d’un certain…Maceo Parker !
C’est avec son quartet, sur la scène où il a vu jouer toutes ses idoles, qu’il interprétera ses nouveaux titres, dont les textes en français viennent délicieusement pimenter une musique funk survoltée.
Nils Indjein vous invite également au Jazz Club de l'hôtel Ambassadeur où il aura
l’honneur d’animer avec son trio les fameuses jam sessions d’after, du 16 au 21 juillet.

Eli Degibri Quartet
Avec un sens du phrasé incroyable, le saxophoniste israélien Eli Degibri a très vite forcé l’admiration des plus grands. Découvert à dix-neuf par Herbie Hancock, qui le sollicite pour rejoindre son sextet et enregistrer Gershwin’s World, Eli Degibri fait pendant plus de deux ans le tour du monde au sein de cette formation, avec laquelle il enregistre en 2002 le DVD Concert The Jazz Channel Presents Herbie Hancock. Il poursuivra sa route aux côtés du batteur Al Foster, avec lequel il enregistre en 2008 Love, Peace and Jazz en direct du légendaire « Village Vanguard » et apparaît également dans le long métrage de Foster : The Paris concert.

Après avoir fréquenté des personnalités parmi les plus importantes de la scène new-yorkaise, Eli Degibri se voue désormais à sa carrière de compositeur, leader et mentor. A la tête d’un brillant quartet composé des jeunes et talentueux Tom Horen au piano, Tamir Shmerling à la basse et Eviatar Slivnik à la batterie, le saxophoniste, ambassadeur à Juan du « Red Sea Jazz Festival » d’Eilat, revient à Juan avec son beau lyrisme et ses prises de risques, animé de l’intensité qui fait tout le sel de la musique qu’il nous donne à entendre ; non pas un simple exercice, mais un véritable engagement de tous les instants.


André Manoukian 4tet
Désormais vedette médiatique à part entière, à travers sa participation à diverses émissions télévisées et radiophoniques, André Manoukian reste avant tout, ne l’oublions pas, un musicien, arrangeur et compositeur talentueux. Né à Lyon, il commence très tôt à pratiquer le piano, étudie au prestigieux « Berklee College of Music » de Boston, y acquérant ses compétences de compositeur et d’arrangeur. De retour en France, il fonde un orchestre de jazz, le « Horn Stuff », commence à se produire et collaborer avec divers artistes, à l’instar de Michel Petrucciani, Gilbert Bécaud ou Freddy Zucchet. Pour Liane Foly, il compose The Man I Love, Rêve Orange et Les Petites Notes (Ça va, ça vient, Au fur et à mesure et Doucement...).
« Le jazz, c’est toute mon enfance », se souvient-il en évoquant sa passion pour Fats Waller, qui lui a fait découvrir le « ragtime ». « Tout d’un coup c’est fulgurant pour moi : c’est la musique de ma vie, c’est à partir de là que je vais passer au jazz ». Depuis, l’ancien jury de La Nouvelle Star a organisé de nombreux festivals de jazz et sorti son quatrième album, Apatride, symbiose parfaite entre jazz et musique traditionnelle orientale, voyage au cœur de contrées proches de ses origines arméniennes. « Ce qui me fascine dans le jazz, c’est que le musicien récupère son pouvoir (...). Le jazz est la plus belle musique du monde. C’est la musique de la liberté, de l’improvisation ».

 

Reportage Photos David Vincendeau

RSS
manoukian
manoukian
manoukian
manoukian
manoukian
manoukian
manoukian
manoukian
manoukian
manoukian
manoukian
manoukian
manoukian
manoukian
manoukian
manoukian
manoukian
manoukian
manoukian
manoukian
manoukian
manoukian
manoukian
manoukian
manoukian
manoukian
manoukian
manoukian
manoukian
manoukian
manoukian
manoukian
manoukian
manoukian
manoukian
manoukian
manoukian
manoukian
manoukian
manoukian
manoukian
manoukian
manoukian
manoukian
manoukian
manoukian
manoukian
manoukian
manoukian
manoukian
 
 
Powered by Phoca Gallery
wordpress themesjoomla themes
2019  French Riviera Tendances   globbers joomla template
2019  French Riviera Tendances
Hébergé par Webstore /// Maintenance : Ayreon-Seven Communication