Les reportages - 58e "Jazz à Juan" - Tigran Hamasyan - Carla Bruni -Melody Gardot - Pinède Gould - le 17 juillet 2018

58e "Jazz à Juan" - Nile Rodgers & CHIC - Earth, Wind & Fire
 Pinède Gould - le 16 juillet 2018

Jazz à Juan 2018

 

Tigran Hamasyan
En un quart de siècle, il a tout raflé. Les prix, la reconnaissance éternelle de ses pairs et la maturité nécessaire pour accoucher d’albums aussi modernes que surprenants, à l’instar de son nouvel opus : For Gyumri. Tigran Hamasyan, jeune talent fougueux et intrépide, nouvelle star du piano à la technique démoniaque, a déboulé dans le paysage jazzistique avec une féroce virtuosité et l’énergie inhérente à sa jeunesse, épatant par sa musicalité à la fois emportée et réfléchie, délicate et puissante, et une présence scénique formidable, détendue, chaleureuse. « Jazz à Juan » se réjouit de retrouver cet artiste exceptionnel sacré, à seize ans, « Jazz à Juan Révélation » 2003, trois ans avant le prestigieux premier prix de piano-jazz du Thelonious Monk Institute of Jazz.

N’hésitant pas à marier musiques classiques ou contemporaines, airs traditionnels et rock (on va  de Satie ou Bach à Art Tatum et Coltrane, du traditionnel arménien au swing le plus majestueux, en passant par Robert Plant et Jimmy Page...), celui que l’on compare déjà à Herbie Hancock, Chick Corea ou encore Brad Mehldau, qui le considèrent d’ailleurs de leur famille depuis le début, a réussi à s’imposer comme une valeur sûre du jazz international. Tigran fuse, tourbillonne, apparaît, disparaît, chante, joue, et quand il joue, passe d’une position introvertie à la Glenn Gould aux cabrioles les plus exubérantes d’un hard-rocker. Mais rien n’est « too much », tout est sincère et généreux. Bref, un très grand Monsieur pour un très grand concert !


Carla Bruni
Elle baigne dans la musique depuis l’enfance. Passionnée de littérature et d’écriture, la jeune Carla Bruni compose des chansons, griffonnant ses textes entre deux activités. En 1999, c’est la rencontre avec Julien Clerc, à qui elle envoie un texte intitulé Si j’étais elle. Il en compose la musique et sort l’album éponyme, vendu à plus de 250.000 exemplaires. En 2002, avec la complicité de Louis Bertignac, sortie de son album (paroles et musique) : Quelqu’un m’a dit. Deux millions d’exemplaires ! Victoire de la musique (Artiste féminine de l’année) en 2004, elle poursuit une brillante carrière mise un temps en sommeil, eu égard à son statut de première dame de France, avant de sortir, fin 2017, un nouvel opus : French Touch.

Elle a décidé d’y chanter quelques-uns des titres qui l’ont éveillée à la musique. Sans aucun critère, si ce n’est celui de ses souvenirs : de la country, du blues, du rock‘n’roll, qui ramènent à l’adolescence... Des chansons, souvent très loin de leurs arrangements originels, qu’elle emmène ailleurs et qui sont les siennes en vérité. Guitare-voix, arrangements soignés et signés d’une pointure, David Foster, directeur de son label américain « Verve », French Touch est un plaisir assumé sans prétention, mais avec une infinie délicatesse. La voix est riche, posée et juste, avec de belles intonations de grave, sourde, un peu voilée parfois. Ses interprétations restituent la sensibilité de chacun des auteurs qu’elle reprend, à la façon d’un hommage diffracté dans le temps...


Melody Gardot
« Une giboulée de classe intemporelle et de glamour mélancolique, qui a su toucher le cœur du grand public tout en continuant à faire battre celui des experts en mélomanie. » Alain De Repentigny (La Presse). On a tout dit de l’étonnant parcours de Melody Gardot, depuis le terrible accident qui l’a laissée à dix-neuf ans entre la vie et la mort, jusqu’à son étonnante résurrection dans laquelle la musique a joué un rôle thérapeutique majeur. Auteur compositeur et interprète, Mélody Gardot,  impressionne par sa voix au grain et à la maturité peu commune, sophistiquée et profonde, enveloppante et réactive. En même temps, sa musique aux mélodies chatoyantes fouille l’intime discrètement.

S’inspirant avec élégance du swing des crooners historiques avec des textes poétiques composés avec soin, colorés d’accent blues et folk, elle trace un chemin de vie composé de chansons aux sophistications harmoniques subtiles, nimbées de volutes sensuelles intellectuellement imparables. Mais attention : la diva glamour sait aussi jouer avec son public, elle est drôle?! Femme fatale, elle l’est, et la scène est son tapis rouge?: « Je suis comme chez moi quand je monte sur scène. J’adore que les gens puissent être dans un lieu clos avec un artiste et partager un moment avec lui. » Assurément, le public de la Pinède va adorer, lui aussi.

 

RSS
58e "Jazz à Juan" - Tigran Hamasyan - Carla Bruni -Melody Gardot - Pinède Gould - le 17 juillet 2018
58e "Jazz à Juan" - Tigran Hamasyan - Carla Bruni -Melody Gardot - Pinède Gould - le 17 juillet 2018
58e "Jazz à Juan" - Tigran Hamasyan - Carla Bruni -Melody Gardot - Pinède Gould - le 17 juillet 2018
58e "Jazz à Juan" - Tigran Hamasyan - Carla Bruni -Melody Gardot - Pinède Gould - le 17 juillet 2018
58e "Jazz à Juan" - Tigran Hamasyan - Carla Bruni -Melody Gardot - Pinède Gould - le 17 juillet 2018
58e "Jazz à Juan" - Tigran Hamasyan - Carla Bruni -Melody Gardot - Pinède Gould - le 17 juillet 2018
58e "Jazz à Juan" - Tigran Hamasyan - Carla Bruni -Melody Gardot - Pinède Gould - le 17 juillet 2018
58e "Jazz à Juan" - Tigran Hamasyan - Carla Bruni -Melody Gardot - Pinède Gould - le 17 juillet 2018
58e "Jazz à Juan" - Tigran Hamasyan - Carla Bruni -Melody Gardot - Pinède Gould - le 17 juillet 2018
58e "Jazz à Juan" - Tigran Hamasyan - Carla Bruni -Melody Gardot - Pinède Gould - le 17 juillet 2018
58e "Jazz à Juan" - Tigran Hamasyan - Carla Bruni -Melody Gardot - Pinède Gould - le 17 juillet 2018
58e "Jazz à Juan" - Tigran Hamasyan - Carla Bruni -Melody Gardot - Pinède Gould - le 17 juillet 2018
58e "Jazz à Juan" - Tigran Hamasyan - Carla Bruni -Melody Gardot - Pinède Gould - le 17 juillet 2018
58e "Jazz à Juan" - Tigran Hamasyan - Carla Bruni -Melody Gardot - Pinède Gould - le 17 juillet 2018
58e "Jazz à Juan" - Tigran Hamasyan - Carla Bruni -Melody Gardot - Pinède Gould - le 17 juillet 2018
58e "Jazz à Juan" - Tigran Hamasyan - Carla Bruni -Melody Gardot - Pinède Gould - le 17 juillet 2018
58e "Jazz à Juan" - Tigran Hamasyan - Carla Bruni -Melody Gardot - Pinède Gould - le 17 juillet 2018
58e "Jazz à Juan" - Tigran Hamasyan - Carla Bruni -Melody Gardot - Pinède Gould - le 17 juillet 2018
58e "Jazz à Juan" - Tigran Hamasyan - Carla Bruni -Melody Gardot - Pinède Gould - le 17 juillet 2018
58e "Jazz à Juan" - Tigran Hamasyan - Carla Bruni -Melody Gardot - Pinède Gould - le 17 juillet 2018
58e "Jazz à Juan" - Tigran Hamasyan - Carla Bruni -Melody Gardot - Pinède Gould - le 17 juillet 2018
58e "Jazz à Juan" - Tigran Hamasyan - Carla Bruni -Melody Gardot - Pinède Gould - le 17 juillet 2018
58e "Jazz à Juan" - Tigran Hamasyan - Carla Bruni -Melody Gardot - Pinède Gould - le 17 juillet 2018
58e "Jazz à Juan" - Tigran Hamasyan - Carla Bruni -Melody Gardot - Pinède Gould - le 17 juillet 2018
58e "Jazz à Juan" - Tigran Hamasyan - Carla Bruni -Melody Gardot - Pinède Gould - le 17 juillet 2018
58e "Jazz à Juan" - Tigran Hamasyan - Carla Bruni -Melody Gardot - Pinède Gould - le 17 juillet 2018
58e "Jazz à Juan" - Tigran Hamasyan - Carla Bruni -Melody Gardot - Pinède Gould - le 17 juillet 2018
58e "Jazz à Juan" - Tigran Hamasyan - Carla Bruni -Melody Gardot - Pinède Gould - le 17 juillet 2018
58e "Jazz à Juan" - Tigran Hamasyan - Carla Bruni -Melody Gardot - Pinède Gould - le 17 juillet 2018
58e "Jazz à Juan" - Tigran Hamasyan - Carla Bruni -Melody Gardot - Pinède Gould - le 17 juillet 2018
58e "Jazz à Juan" - Tigran Hamasyan - Carla Bruni -Melody Gardot - Pinède Gould - le 17 juillet 2018
58e "Jazz à Juan" - Tigran Hamasyan - Carla Bruni -Melody Gardot - Pinède Gould - le 17 juillet 2018
58e "Jazz à Juan" - Tigran Hamasyan - Carla Bruni -Melody Gardot - Pinède Gould - le 17 juillet 2018
58e "Jazz à Juan" - Tigran Hamasyan - Carla Bruni -Melody Gardot - Pinède Gould - le 17 juillet 2018
58e "Jazz à Juan" - Tigran Hamasyan - Carla Bruni -Melody Gardot - Pinède Gould - le 17 juillet 2018
58e "Jazz à Juan" - Tigran Hamasyan - Carla Bruni -Melody Gardot - Pinède Gould - le 17 juillet 2018
58e "Jazz à Juan" - Tigran Hamasyan - Carla Bruni -Melody Gardot - Pinède Gould - le 17 juillet 2018
58e "Jazz à Juan" - Tigran Hamasyan - Carla Bruni -Melody Gardot - Pinède Gould - le 17 juillet 2018
58e "Jazz à Juan" - Tigran Hamasyan - Carla Bruni -Melody Gardot - Pinède Gould - le 17 juillet 2018
58e "Jazz à Juan" - Tigran Hamasyan - Carla Bruni -Melody Gardot - Pinède Gould - le 17 juillet 2018
58e "Jazz à Juan" - Tigran Hamasyan - Carla Bruni -Melody Gardot - Pinède Gould - le 17 juillet 2018
58e "Jazz à Juan" - Tigran Hamasyan - Carla Bruni -Melody Gardot - Pinède Gould - le 17 juillet 2018
58e "Jazz à Juan" - Tigran Hamasyan - Carla Bruni -Melody Gardot - Pinède Gould - le 17 juillet 2018
58e "Jazz à Juan" - Tigran Hamasyan - Carla Bruni -Melody Gardot - Pinède Gould - le 17 juillet 2018
58e "Jazz à Juan" - Tigran Hamasyan - Carla Bruni -Melody Gardot - Pinède Gould - le 17 juillet 2018
58e "Jazz à Juan" - Tigran Hamasyan - Carla Bruni -Melody Gardot - Pinède Gould - le 17 juillet 2018
 
 
Powered by Phoca Gallery
wordpress themesjoomla themes
2019  French Riviera Tendances   globbers joomla template
2019  French Riviera Tendances
Hébergé par Webstore /// Maintenance : Ayreon-Seven Communication