Les reportages - 58e "Jazz à Juan" - Youn Sun Nah - QUEEN OF SHEBA - Ibrahim MAALOUF & Angélique KIDJO Pinède Gould - le 20 juillet 2018

58e "Jazz à Juan" - Youn Sun Nah - QUEEN OF SHEBA - Ibrahim MAALOUF & Angélique KIDJO
 Pinède Gould - le 20 juillet 2018

Jazz à Juan 2018

 

« JAZZ A JUAN »


Depuis 1960 et la création de « Jazz à Juan », le jazz a changé, le jazz a muté, il est partout, « all over the world », s’invite, se transfuse et infuse dans tous les genres, redessine lignes et contours, et doit être compris comme la vaste trajectoire musicale
qui a conduit une culture afro-américaine au seuil des questions musicales les plus contemporaines et universelles, attentif à ne pas se dissoudre dans la prolixité de ce qu’il convient d’appeler la « World Music », pas plus d’ailleurs qu‘il ne doit sescléroser, se lapidifier en discipline académique, vouée à l’entretien du patrimoine.

Aussi « Jazz à Juan » est-il resté, par-delà les décennies, un festival ouvert, évolutionniste, c'est-à-dire optimiste, intuitionniste, anticonformiste, avant-gardiste, universaliste, synergiste, culturaliste, environnementaliste, humaniste, intimiste, moderniste,
mutationniste, mutualiste, progressiste, rétro-futuriste...
A l’heure où il fête sa 58e édition, « Jazz à Juan » garde, plus que jamais, l’instinct viscéral de sa propre légende. Cette année encore, alors que le jazz et les musiques cousines cristallisent comme rarement, il se veut plus que jamais facteur d’ouverture
artistique, en accueillant bon nombre de ceux qui en sont, en font et en feront la légende, venus s’offrir au public, sur un plateau, dans toute leur brillante actualité.

*******************************

 

Youn Sun Nah

Sa voix avait laissé coi, voire pantois, le public de la pinède Gould. C’était en 2005, lorsqu’elle fut couronnée grand prix "Jazz à Juan Révélations". Droit au but, droit au cœur ! Youn Sun Nah, explorant de la façon la plus risquée les possibilités infinies de sa voix, chante comme si elle inventait le chant, capable de jeter des passerelles musicales et humaines entre Europe et Asie ainsi qu’entre jazz pop et chanson. Un art vocal qui n’appartient qu'à elle, dans une maîtrise technique parfaite et une extrême liberté artistique.

Si les influences sont diverses, c’est bien toujours la même jeune femme que l’on retrouve : celle qui a su se faire aimer du public et qui sait le surprendre chaque fois par ses interprétations  singulières, uniques, en se libérant des habituelles contraintes stylistiques. Chanteuse charismatique aux grands yeux magnifiques, au sourire incandescent, bouleversante, virtuose, loufoque, Yun Sun Nah représente le jazz vocal contemporain. Une chose est certaine: depuis qu'elle fut sacrée « Jazz à Juan Révélation » (2005), elle est en perpétuel devenir. Comme l’atteste le titre de son dernier opus, She moves on !

 

*******************************

QUEEN OF SHEBA - Ibrahim MAALOUF & Angélique KIDJO

Avec l’Orchestre Cannes Provence-Alpes-Côte d’Azur.
Œuvre symphonique composée par Ibrahim Maalouf sur un texte d’Angélique Kidjo, inspirée par la légende de la Reine De Saba
Direction orchestrale: Ibrahim Maalouf. 
Chant : Angelique Kidjo / Trompette : Ibrahim Maalouf

Angélique Kidjo
Infatigable passionaria de la cause des enfants, des femmes et de l’Afrique, Angélique Kidjo est une chanteuse à part, puissante source d’énergie et de bonheur brut. Sa musique s’inspire de divers styles, dont la pop africaine, le jazz et les musiques latines. Elle possède cette faculté d’accéder à l’universel en une phrase, d’embrasser le monde en une note. « Elle caresse une berceuse, on oublie la sono. Elle laisse couler une saudade, on entend Cesaria. Elle s’attaque à la salsa, on ressent Celia Cruz. Elle se mesure aux plus grandes voix du funk, du jazz et de la soul, on la croit née dedans » (Yves Bernard in Le Devoir)

Ibrahim Maalouf
« Victoire du Jazz » en 2010 à Juan, « Victoire de la Musique » en 2014, Ibrahim Maalouf ne cesse de transcender les genres avec un égal bonheur, entrelaçant tonalités et rythmes, soulignant les connivences insoupçonnables entre différents styles musicaux, édifiant un univers sonore original et autonome à partir des fondamentaux de la musique savante européenne et du jazz d’avant-garde, enrichi par la sollicitation permanente d’une palette de rythmes et de couleurs qui relèvent autant du patrimoine oriental, latino ou balkanique que du rock le plus tellurique. Le critique Francis Dordor résume avec talent : « Des nuits de braises de la salsa cubaine à celles du heavy-metal, de l’aurore bleuie par une trompette à la Miles Davis à la vertigineuse improvisation sur du Michael Jackson, tout finit par révéler sa cohérence, par souligner la maîtrise du compositeur casse-cou jamais dépassé par son audace. »

 

RSS
58e "Jazz à Juan" - Maalouf - Youn Sun Nah
58e "Jazz à Juan" - Maalouf - Youn Sun Nah
58e "Jazz à Juan" - Maalouf - Youn Sun Nah
58e "Jazz à Juan" - Maalouf - Youn Sun Nah
58e "Jazz à Juan" - Maalouf - Youn Sun Nah
58e "Jazz à Juan" - Maalouf - Youn Sun Nah
58e "Jazz à Juan" - Maalouf - Youn Sun Nah
58e "Jazz à Juan" - Maalouf - Youn Sun Nah
58e "Jazz à Juan" - Maalouf - Youn Sun Nah
58e "Jazz à Juan" - Maalouf - Youn Sun Nah
58e "Jazz à Juan" - Maalouf - Youn Sun Nah
58e "Jazz à Juan" - Maalouf - Youn Sun Nah
58e "Jazz à Juan" - Maalouf - Youn Sun Nah
58e "Jazz à Juan" - Maalouf - Youn Sun Nah
58e "Jazz à Juan" - Maalouf - Youn Sun Nah
58e "Jazz à Juan" - Maalouf - Youn Sun Nah
58e "Jazz à Juan" - Maalouf - Youn Sun Nah
58e "Jazz à Juan" - Maalouf - Youn Sun Nah
58e "Jazz à Juan" - Maalouf - Youn Sun Nah
58e "Jazz à Juan" - Maalouf - Youn Sun Nah
58e "Jazz à Juan" - Maalouf - Youn Sun Nah
58e "Jazz à Juan" - Maalouf - Youn Sun Nah
58e "Jazz à Juan" - Maalouf - Youn Sun Nah
58e "Jazz à Juan" - Maalouf - Youn Sun Nah
58e "Jazz à Juan" - Maalouf - Youn Sun Nah
58e "Jazz à Juan" - Maalouf - Youn Sun Nah
58e "Jazz à Juan" - Maalouf - Youn Sun Nah
58e "Jazz à Juan" - Maalouf - Youn Sun Nah
58e "Jazz à Juan" - Maalouf - Youn Sun Nah
58e "Jazz à Juan" - Maalouf - Youn Sun Nah
58e "Jazz à Juan" - Maalouf - Youn Sun Nah
58e "Jazz à Juan" - Maalouf - Youn Sun Nah
58e "Jazz à Juan" - Maalouf - Youn Sun Nah
58e "Jazz à Juan" - Maalouf - Youn Sun Nah
58e "Jazz à Juan" - Maalouf - Youn Sun Nah
58e "Jazz à Juan" - Maalouf - Youn Sun Nah
58e "Jazz à Juan" - Maalouf - Youn Sun Nah
58e "Jazz à Juan" - Maalouf - Youn Sun Nah
58e "Jazz à Juan" - Maalouf - Youn Sun Nah
58e "Jazz à Juan" - Maalouf - Youn Sun Nah
58e "Jazz à Juan" - Maalouf - Youn Sun Nah
58e "Jazz à Juan" - Maalouf - Youn Sun Nah
58e "Jazz à Juan" - Maalouf - Youn Sun Nah
58e "Jazz à Juan" - Maalouf - Youn Sun Nah
58e "Jazz à Juan" - Maalouf - Youn Sun Nah
58e "Jazz à Juan" - Maalouf - Youn Sun Nah
58e "Jazz à Juan" - Maalouf - Youn Sun Nah
58e "Jazz à Juan" - Maalouf - Youn Sun Nah
58e "Jazz à Juan" - Maalouf - Youn Sun Nah
58e "Jazz à Juan" - Maalouf - Youn Sun Nah
 
 
Powered by Phoca Gallery
wordpress themesjoomla themes
2019  French Riviera Tendances   globbers joomla template
2019  French Riviera Tendances
Hébergé par Webstore /// Maintenance : Ayreon-Seven Communication