Les reportages - Jazz à Juan 2019 - Eli Degibri Quartet / Candy Dulfer - Pinède Gould - Juan-les-Pins - Le 19 juillet 2019

Jazz à Juan 2019
Eli Degibri Quartet / Candy Dulfer
Pinède Gould - Juan-les-Pins - Le 19 juillet 2019

 

 affiche -JAJ 2019

Eli Degibri Quartet
Avec un sens du phrasé incroyable, Eli Degibri a très vite forcé l’admiration des plus grands. Découvert à dix-neuf ans par Herbie Hancock, qui le sollicite pour rejoindre son sextet et enregistrer Gershwin’s World, le saxophoniste israélien fait pendant plus de deux ans le tour du monde au sein de cette formation, avec laquelle il enregistre en 2002 The Jazz Channel Presents Herbie Hancock. Il poursuivra sa route aux côtés du batteur Al Foster, avec lequel il enregistre en 2008 Love, Peace and Jazz, en direct du légendaire « Village Vanguard ».

Il apparaît également dans le long métrage de Foster : The Paris Concert. Après avoir fréquenté des personnalités parmi les plus importantes de la scène new-yorkaise, Eli Degibri se voue désormais à sa carrière de compositeur, leader et mentor. A la tête d’un brillant quartet composé des jeunes et talentueux Tom Horen au piano, Tamir Shmerling à la basse et Eviatar Slivnik à la batterie, le saxophoniste, directeur artistique et ambassadeur à Juan du « Red Sea Jazz Festival » d’Eilat, revient dans la pinède avec son beau lyrisme, ses prises de risques et un nouvel album, Soul Station - A Tribute to Hank Mobley, animé de l’intensité qui fait tout le sel de la musique qu’il nous donne à entendre ; non pas un simple exercice, mais un véritable engagement de tous les instants.


Candy Dulfer
Attention superlatifs ! Peu aisé en effet d’embrasser la (jeune !) carrière de la saxophoniste alto Candy Dulfer sans y avoir recours. Avec un père tel que le célèbre sax ténor Hans Dulfer, la petite a certes de qui tenir, mais a su très vite ne pas s’y tenir et mener ses affaires… saxo battant. A 7 ans, premiers pas, à 14 ans, premier groupe ! On le voit, les choses n’ont pas traîné, d’autant qu’aussitôt sont venues les premières distinctions et le Jackpot : son premier enregistrement, Saxuality, se vend à plus de 2,5 millions d’exemplaires et elle se voit nommée aux Grammy® Awards.

« L’alto-bonbon goût acidulé de Miss Candy Dulfer?» va séduire tour à tour Dave Stewart (Eurythmics), Van Morrison, David Sanborn, Aretha Franklin, Chaka Khan, George Duke, Blondie, Madonna, Prince… Tous se sont enthousiasmés pour ce véritable ouragan (de charme !) à la technique irréprochable qui arpente le vaste monde, de Newport Beach à Tokyo, de Brooklyn à Amsterdam, sa terre natale. Son dernier opus, Together, se nourrit de tout ce qui constitue sa talentueuse polyvalence, une interprétation contemporaine de ce qui se passe dans la musique actuelle et notre monde en général.

 

******************************

 

59e FESTIVAL INTERNATIONAL DE JAZZ
« JAZZ A JUAN » 
du 12 au 21 juillet 2019

Jazz a juan 2019

 

Doyen des festivals de jazz en Europe, le Festival international de jazz d’Antibes Juan-les-Pins fait partie intégrante de la culture et du patrimoine français et européen,essentiel par son exceptionnel rayonnement, qui en fait l’un des plus prestigieux et efficaces vecteurs de communication d’Antibes Juan-les-Pins et de la Côte d’Azursur la scène internationale.

Depuis sa création en 1960, « Jazz à Juan » a su rester, par-delà les décennies, un festival ouvert, évolutionniste. Difficile de citer tous ceux qui se sont produits dans le
cadre magique de la pinède Gould, laissant à la postérité leur empreinte, mais aussi les empreintes de leurs mains, que vous pouvez découvrir tout au long de l’Allée
des Empreintes inaugurée cette année dans le cadre du nouvel aménagement de la pinède.
A l’heure où il fête sa 59e édition, « Jazz à Juan » garde, plus que jamais, l’instinct viscéral de sa propre légende, accueillant bon nombre de ceux qui en sont, en font et en feront la légende, organisant parallèlement sur plusieurs scènes de la ville un festival Off, « Jammin’Summer Session », présentant au grand public des formations
émergentes.

« Jazz à Juan » propose également chaque année au Palais des Congrès
« Jammin’Juan », marché international dédié aux professionnels du Jazz, accueillant organisateurs de festival, agents artistiques, directeurs de salles, clubs de jazz,
journalistes, musiciens et... le public bien évidemment.

De tout cela, Antibes Juan-les-Pins, « Hometown » du jazz en Europe, ne peut que s’enorgueillir, à l’aube d’une 59e édition qui s’annonce exceptionnelle en tout point.

 

******************************

 

Reporter Photos David Vincendeau

 

RSS
jazz à Juan 2019 - Eli Degibri quartet - Candy Dulfer
jazz à Juan 2019 - Eli Degibri quartet - Candy Dulfer
jazz à Juan 2019 - Eli Degibri quartet - Candy Dulfer
jazz à Juan 2019 - Eli Degibri quartet - Candy Dulfer
jazz à Juan 2019 - Eli Degibri quartet - Candy Dulfer
jazz à Juan 2019 - Eli Degibri quartet - Candy Dulfer
jazz à Juan 2019 - Eli Degibri quartet - Candy Dulfer
jazz à Juan 2019 - Eli Degibri quartet - Candy Dulfer
jazz à Juan 2019 - Eli Degibri quartet - Candy Dulfer
jazz à Juan 2019 - Eli Degibri quartet - Candy Dulfer
jazz à Juan 2019 - Eli Degibri quartet - Candy Dulfer
jazz à Juan 2019 - Eli Degibri quartet - Candy Dulfer
jazz à Juan 2019 - Eli Degibri quartet - Candy Dulfer
jazz à Juan 2019 - Eli Degibri quartet - Candy Dulfer
jazz à Juan 2019 - Eli Degibri quartet - Candy Dulfer
jazz à Juan 2019 - Eli Degibri quartet - Candy Dulfer
jazz à Juan 2019 - Eli Degibri quartet - Candy Dulfer
jazz à Juan 2019 - Eli Degibri quartet - Candy Dulfer
jazz à Juan 2019 - Eli Degibri quartet - Candy Dulfer
jazz à Juan 2019 - Eli Degibri quartet - Candy Dulfer
jazz à Juan 2019 - Eli Degibri quartet - Candy Dulfer
 
 
Powered by Phoca Gallery
wordpress themesjoomla themes
2019  French Riviera Tendances   globbers joomla template
2019  French Riviera Tendances
Hébergé par Webstore /// Maintenance : Ayreon-Seven Communication