Articles - 52ème Festival de Jazz à Juan - Alex Stuart Quartet - Juan Guitar Summit - le 18 juillet 2012

52ème Festival de Jazz à Juan
Mercredi 18 juillet 2012- Juan-les-Pins - Pinède Gould
Alex Stuart Quartet
Juan Guitar Summit

52e_festival_jazz_a_juan_2012



ALEX STUART QUARTET

Il fut un temps où de nombreux chercheurs d’or prenaient le chemin de l’Australie où, disait-on, la poussière d’or jonchait parfois le sol et les grosses pépites étaient choses courantes. Beaucoup d’eau depuis a coulé à travers les batées des anciens orpailleurs, souvent déçus. Sauf à Juan, rivière aurifère par excellence. La pépite australienne, le public de la pinède Gould l’a découverte et saluée l’année dernière, en couronnant Alex Stuart « Grand Prix Jazz à Juan 2011 », choix coopté la même année par « Jazz Magazine/Jazzman ».  Alex Stuart est né à Canberra, au pays du « Melbourne Jazz International Festival ».  Adolescent, déjà il cherchait l’or dans les vinyles de son père, d’Astor Piazolla à Pink Floyd, de la musique de Soweto à Stan Getz… Le jazz certes, mais aussi les musiques africaines, latino-américaines, indiennes.


JUAN GUITAR SUMMIT
Troc invite SylvainLuc, Philipe Catherine, Birélli Lagrène Quartet , Mike Stern et Richard Bona
(TROC :André Ceccarelli, Alex Ligertwood, Jannick Top, Amaury Filliard, Julian Mazzariello)

Chercher la vérité de son art plutôt que de quêter l’immédiate approbation du public, prétendre à la communion entre musiciens et non tendre vers la conformité et l’indépendance stériles, telle a toujours été et reste la démarche de Sylvain Luc, Biréli Lagrène, Philip Catherine, Mike Stern et Richard Bona, figures de proue de la « Guitare connection » internationale. Réunis sur la scène de « Jazz à Juan » comme les cinq doigts de la main, les voilà qui composent à l’unisson une somptueuse affiche. Ajoutez à tout cela le sax de Bob Franceschini et les « drums » de Dave Weckl. D’entrée, la question se pose : « Que demandez de plus ? La coupe est pleine ! ». Eh bien non ! En prime, voici André « Dédé » Ceccarelli, maître batteur de la scène jazz internationale, en compagnie de sa fameuse et éphémère formation des 70s, « Troc », de retour avec un line-up réunissant anciens compagnons de route et nouvelles recrues à la réputation déjà bien taillée. Un must qui vous saute royalement à la figure. Pour tout vous dire sur « Troc », disons qu’ils furent les tenants d’un jazz rock dont les figures les plus emblématiques avaient pour nom « Weather Report », « Return To Forever » ou « Mahavishnu Orchestra », dans le sillage du « Miles électrique ». Quelques quarante ans après leur premier (et unique !) opus devenu culte, les revoilou, avec toute la fraîcheur de leurs débuts, tout à la joie de jouer et partager le meilleur. Pulsation, groove et mélodie garantis !

Reportage Photos David Vincendeau web

RSS
_dav8237-copie
_dav8239-copie
_dav8245-copie
_dav8268-copie
_dav8279
_dav8280-copie
_dav8284-copie
_dav8291-copie
_dav8295-copie
_dav8301
_dav8303-copie
_dav8313
_dav8316-copie
_dav8324-copie
_dav8334-copie
_dav8357-copie
_dav8361-copie
_dav8367-copie
_dav8370-copie
_dav8378-copie
_dav8397-copie
_dav8400-copie
_dav8413-copie
_raw6931
_raw6934-copie
_raw6941-copie
_raw6948
_raw6949-copie
_raw6950-copie
_raw6955-copie
_raw6960-copie
_raw6962
_raw6971-copie
_raw6983-copie
_raw6993-copie
_raw7005-copie
_raw7011-copie
_raw7026-copie
_raw7028-copie
_raw7032-copie
 
 
Powered by Phoca Gallery
wordpress themesjoomla themes
2017  French Riviera Tendances   globbers joomla template
2017  French Riviera Tendances
Hébergé par Webstore /// Maintenance : Ayreon-Seven Communication